Partenaires

CNRS
ZAs


">

Accueil du site > Recherches >  Axe transversal

Axe transversal

Environnement / Gestion / Conservation

Les résultats acquis dans différentes disciplines (biologie, écophysiologie,  dynamique des populations, écologie …) sur des organismes variés (des producteurs primaires aux prédateurs supérieurs), depuis parfois plusieurs décennies, nous permettent de mieux comprendre aujourd’hui la réaction des individus, des populations et des communauté{s auX ciangements de l’environnement liés directement ou indirectement aux activités humaines. Cette approche de la sensibilité et de la vulnérabilité des organismes ou des écosystèmes est un axe transversal  qui concerne l’ensemble des équipes de la zone atelier, avec des implications en termes de gestion et conservation de l’environnement

Grâce à la diversité et à la complémentarité des compétences acquises, les membres de la ZA sont ainsi des interlocuteurs privilégiés auprès de différentes instances concernées par les problèmes de gestion et conservation de l’environnement.

Le Comité de l’Environnement Polaire, institué auprès du Ministre de l’environnement, est chargé de vérifier la compatibilité des activités humaines relevant des autorités françaises dans les zones polaires et subantarctiques (créé par décret du Premier Ministre n° 93-740 du 29 mars 1993).
Ce comité, composé d’un président et de dix membres nommés,  tient lieu de Conseil Scientifique de la Réserve Naturelle des Terres Australes Françaises, créée par le décret n° 2006-1211 du 3 octobre 2006. Henri Weimerskirch et Marc Lebouvier sont membres du CEP pour la période 2009-2013.

Plusieurs membres de la ZA sont experts auprès du Comité Français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) : commission « sauvegarde des espèces »,  groupe de travail « outre-mer », programme « aires marines protégées » , initiative « espèces exotiques envahissantes dans les collectivités d’outre-mer ».

Cette expertise s’exerce aussi dans le domaine des pêches (réduction de l’impact sur les oiseaux, évaluation de la ressource...) au niveau national (TAAF) et au niveau international (CCAMLR : Convention for the Conservation of Antarctic Marine Living Resources , ACAP : Agreement on the Conservation of Albatrosses and Petrels).